Condensation sous chapiteau : comment l'éviter ?

De l’humidité apparait sous le toit de votre barnum ou de votre abri de stockage en toile ? Des gouttes perlent le long des pieds et les objets sont humides ? Si vous avez acheté un chapiteau 100% imperméable, vous êtes peut-être déçu de l’abri. C’est tout à fait normal, mais il est aussi possible que votre déception soit mal fondée : cette humidité peut être due à de la condensation, et non à des toiles fuyantes. Dans cet article, vous découvrirez comment se crée ce phénomène, et surtout comment l’éviter !

Comment la condensation se forme-t-elle ?

La condensation est un phénomène naturel qui s’observe par exemple lorsqu’il y a un contraste entre deux températures. Il s’agit du passage de la vapeur en eau liquide. L’exemple le plus parlant de ce phénomène est la rosée du matin. Comment se passe cette transformation ? Concrètement, plus les températures baissent, moins l’air absorbe l’humidité. Si l’air est humide et la température baisse (le petit matin est le moment le plus froid de la nuit), le pont de rosée est atteint : c’est là que l’excès d’humidité se transforme en gouttes sur toutes les surfaces présentent (le sol, le mobilier de jardin ou encore le chapiteau). Il y a alors présence de condensation.

La formation de condensation sous la tente de réception ou de stockage dépend donc de 4 facteurs principaux :

Les températures interne et externe

Si la température à l’intérieur est plus élevèe que la toile de l’abri (refroidie par l’extérieur), il y a contact entre 2 températures différentes. L’air chaud et humide se rapprochant du point de contact va rapidement refroidir : la condensation se forme sur la paroi. Cela arrive souvent en cas de pluie, l’extérieur refroidit plus vite que l’extérieur.

Le type de sol

Si votre chapiteau professionel est planté sur de l’herbe ou sur de la terre, de la buée risque d’apparaitre sous la toile de la structure. En effet, les sols naturels respirent. Ils créent de la chaleur en libérant de la vapeur et par conséquent de l’humidité. Si l’extérieur est plus froid, vous constaterez la présence de condensation.

L'humidité ambiante

En été, l’espace sous le barnum est souvent plus chaud. On obtient alors le même problème de condensation, à moins qu’une bonne ventilation soit prévue.

Le nombre de personnes

Avec la respiration et la chaleur corporelle, les personnes vont faire augmenter la chaleur interne ainsi que le taux d’humidité. Plus il y a de personne sous le chapiteau, plus il y a de la condensation.

Notre recommandation

Nos structures ne se ferment pas hermétiquement, de manière á être continuellement ventilées. Les parois latérales se composent ainsi de plusieurs toiles (sauf pour la FLEX Light). 

Nos tentes de stockage sont parfaitement équipées. C’est le cas du modèle Everest avec porte standard, par exemple. Il est doté de larges pignons amovibles permettant une meilleure ventilationet, ains qu’une jupe de sol XXL. Ce pan de bâche au sol, tout autour de la structure, protège l’intérieur du chapiteau. Autre atout, la présence de fenêtres d’aération refermables. Chaque extrémité de l’abri en est équipée pour une ventilation constante. Cela permet un climat agréable et respirable (notamment en été) et évite la formation de condensation.

Peut-on empêcher la condensation ?

 On la retrouve souvent sur les fenêtres, notamment en hiver avec le chauffage ou dans la cuisine lorsque quelque chose est en train de cuire. Ce type de condensation n’est pas un problème, il suffit d’ouvrir une fenêtre pour que les gouttes d’eau disparaissent. Le problème se pose lorsque la condensation devient permanente et l’air n’est pas renouvelé. De la moisissure peut apparaître, entraînant le vieillissement prématuré du matériel. Cela peut être éviter à condition de bien aérer.

La condensation se forme partout, surtout dans les espaces fermés (maison, voiture, etc.) : le corps crée à la fois de l’humidité et de la chaleur. Combiné au manque d’aération, du nombre de personnes, plus vous aurez de buée sur les vitres ou les tissus, comme une tente ou une toile de tonnelle, par exemple. 

On ne peut donc pas empêcher ce problème, mais il est possible de le réduire. Avec un radiateur placé juste sous la fenêtre, vous permettrez à la vitre de se réchauffer. Le chauffage aura alors un rôle d’anti-condensation. C’est pour cette raison qu’il n’est pas conseillé de couvrir les fenêtres avec des rideaux en hiver : cela réduit la libre circulation de l’air et surtout, la chaleur est coupée par les rideaux et n’atteint pas les fenêtres.

Il en va de même pour les tentes de réception. Contrairement aux fenêtres et aux tentes de camping, il est parfois difficile de trouver des informations sur ce sujet pour éviter la formation d’humidité. On pense souvent que le problème vient de l’étanchéité de la structure. 

La toile du chapiteau provoque-t-elle la condensation ?

L’hiver, il faut composer avec la pluie, le vent et les contrastes de températures. Notre équipe d’experts reçoit souvent des questions concernant l’étanchéité des tentes de réception ou des tentes de stockage.

La condensation et l’humidité n’incombent pas à la toile de la tente, nià un défaut de fabrication. Toutes les tentes y compris les chapiteaux professionnels INTENT24 sont de haute qualité et 100% imperméables. Pourtant, cette question revient toujours : je constate la présence d’eau sous le chapiteau. Comment cela s’explique-t-il ?

L’explication est simplement : ces gouttes sont le fruit d’un phénomène naturel, la condensation, et ne sont pas provoquées à cause d’un tissu non étanche. De la même manière, la buée qui apparaît sur les vitres des voitures ne signifie pas qu’il y a une entrée d’air dans le pare-brise.

Le barnum et tous les autres types de tentes subissent les influences météorologiques et les différents changements. Si le toit goutte ou la toile intérieure ruisselle, votre structure démontable subit simplement un phénomène naturel. 

Lorsqu’il fait froid dehors, l’intérieur du chapiteau reste protégé et est donc un peu plus chaud. Si, avec cela, l’air est humide, alors l’humidité chaude entrant en contact avec la bâche froide et se condenser sous forme de gouttelettes. S’il est impossible d’empêcher la condensation sous la tente, on peut en revanche la limiter. 

Comment éviter la condensation sous la tente ?

La formation de condensation étant un processus naturel, on ne peut pas l’empêcher. Toutefois, elle peut être réduite au minimum sous la tente. Nous vous donnons 4 conseils et solutions pour faire face au problème* :

1

Ventilez régulièrement

Aérer votre chapiteau industriel est la meilleure solution pour maintenir un taux d’humidité aussi bas que possible et empêcher l’apparition de moisissures. Faites le régulièrement et pendant plusieurs minutes. Ouvrez les fermetures éclair et écartez les bâches pour que l’air puisse circuler librement.

1

Adaptez-vous à la météo

En plus d’aérer régulièrement, essayez d’adapter l’aération à la météo du moment. Si le temps est humide en extérieur par exemple, gardez les parois latérales et les entrées de la tente fermées, l’intérieur reste aussi au sec. En soirée, lorsque l’humidité retombe, ouvrez alors la tente de stockage pour l’aérer.

1

Tendez bien les toiles

Si votre tonnelle possède un toit en toile, nous conseillons de bien l’inspecter avant l’arrivée de l’hiver. La bâche ne doit pas faire de pli et ne doit pas être trop tendue. L’important est de l’attacher solidement afin de rendre l’ensemble de la structure plus stable et plus résistant face aux intempéries.

1

Posez une bâche de paillage sur le sol du bâtiment démontable

Nous conseillons de recouvrir le sol de la tente avec de la toile de paillage. Cela permet de limiter la pousse de l’herbe et d’absorber l’humidité plus vite par la terre. Ce produit pratique et utile est disponible en magasin de bricolage ou jardinerie. Pour des abris comme les tonnelles pliantes, installées sur de courtes périodes, le paillage n’est pas nécessaire.

1

Evitez de laissez des objets humides sous la tente

Comme chapiteau de stockage ou comme abri piscine, ne faites pas sécher d’objets humides sous la tente (ex : serviette de bain) ou bien retirez-les avant de refermer les entrées. 

Conlusion

Lorsque les températures passent en dessous du point de rosée, de la condensation apparaît. Un tel phénomène se produit surtout après de fortes pluies ou lors de forts changements de météo. De manière générale, plus la différence de température est importante entre l’intérieur et l’extérieur de la tente, plus le risque de condensation est présent. Ce phénomène naturel ne peut pas être éviter. La condensation n’est donc pas due à une mauvaise qualité de la bâche ou à un défaut de fabrication. Il est important est d’aérer régulièrement la tente. 

*Cet article vise uniquement à vous conseiller. INTENT24 n’assume aucune responsabilité ni garantie vis-à-vis des éventuels dommages causés sur la tente par la condensation.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires à propos de la condensation sous votre tente de réception ou de stockage, n’hésitez pas à appeler nos experts par téléphone au 04.27.46.34.98 ou à leur écrire par mail à l’adresse service@intent24.fr

Rédigé par :

Julia

La condensation est un phénomène naturel sur lequel il est impossible d’agir. En revanche, voici quelques conseils pour s’assurer de la bonne aération de la tente. 

Partager l'article :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ca peut vous intéresser :